Pilotes pas toujours très honnêtes ....ou négligents

Bonjour et merci beaucoup pour cette appli efficace et intelligente .Néanmoins , les bonnes infos affichées à l’écran dépendent des bonnes infos rentrées dans l’appli par les pilotes.Et là …il y a un probléme, car certains ne jouent pas le jeu et ne rentre pas les infos essentielles : type, équipement , immat . cela peut poser des pb surtout en zone densifiée ( CTR, tours de pistes etc , aérodrome non contrôles et très fréquentés… il y en a…et on ne peut pas toujours faire la relation entre un message de positionnement émis par un avion (, sans avoir à l’écran son callsign.) On peut voir également des avions ou ulm à 23h30 garés en pleine ville ( le pilote a oublié de fermer son appli…) bref, il ne faut pas gâcher cette belle appli par une négligence …même si elle est gratuite ( pour l’instant, mais peut être faut il demander une adhésion obligatoire pour l’utiliser…). Je l’ai essayée en vol avnt hier, et le réseau 4G se dégradait vers 5000 ft pour passer en 3G ( sur des bande différentes) et en EDGE vers 7500 ft.Basé dans la Region Nord, avec une belle densité d’émetteurs. J’installerai prochainement dans mon avion un répéteur 4G à 3 antennes directives vers le sol , pour capter et régénerer la 4G le plus haut possible. Si cela vous intéresse je vous ferai un bilan de l’opération.
j’utilise également le site ADS B exchange, qui apporte des infos de traffic stables et surtout les MLAT, qui nous manquent beaucoup.
Je vous joins une copie d’écran partagé entre SAFESKY et ADS B EXCHANGE realisée cet apres midi. sur Safesky, il manque les petits avions “orange MLAT” dans le coin supérieur droit( en Belgique…)Vous êtes vous fachés avec vos congénères ? Pourquoi ne pas utiliser une banque de données plus stable et plus fiable ? le coût… la majorité des pilotes peuvent payer …( voir le prix des ULM actuels…) Continuez … vous êtes sur la bonne voie…
bonne continuation et merci beaucoup…

2 Likes

Un des challenge de cette appli va être de filtrer les positions des aéronefs qui n’en sont pas.

Bonjour,
Pas sûr que le premier challenge soit de filtrer les aéronefs qui n’en sont pas (appareil en standby sur le tarmac ou appli oubliée?).
Je préfère être averti alors qu’il n’y a pas d’appareil devant moi, plutôt que l’inverse.
Le plus gros challenge à mon avis consiste à sensibiliser l’ensemble des pilotes à l’intérêt (si ce n’est la nécessité) d’être localisés en vol.
Je pense aux pilotes ULMs, qui au nom de la liberté du monde ULM, renoncent à la sécurité de tous en allumant pas leur transpondeur ou en n’en équipant pas leur machine.
J’ai déjà entendu ces deux dernières semaines, nombre de pilotes qui acceptent d’utiliser SafeSky, car ils y voient un intérêt pour la sécurité, mais refusent de s’identifier de peur que leurs infractions (volontaires ou non) ne soient tracées…
Il y a encore une bonne marge de progrès !
Félicitations à l’équipe SafeSky…

2 Likes

Bonjour,

Comme vous, je suis utilisateur de SafeSky et extrêmement enthousiaste. C’est la première fois depuis 30 ans que je vole en ULM que je peux disposer pour un coût ridiculement bas (gratuit, voire en prenant l’extension payante à 25€ qui permet aussi de soutenir l’initiative) d’un outil me permettant de voir un maximum de trafic en l’air.

J’espère que les “réticents” qui veulent garder leurs “libertés” vont comprendre qu’ils peuvent utiliser SafeSky en mode anonyme et donc transmettre leur position sans que personne ne sache qui ils sont. Je trouve cette attitude un peu stupide, mais il faut pourvoir entendre aussi ce discours. Et donc SafeSky répond à leurs inquiétudes.

Voilà une App gratuite qui potentiellement peut permettre de voir tout ce qui vole (depuis les gros avions jusqu’aux plus petits engins comme le vol libre ou les drones), et ce aux altitudes utilisée par sans doute plus de 90% des utilisateurs de l’espace aérien de loisir. Pourquoi s’en passer? Aux autres altitudes, on est généralement en contact avec un contrôleur aérien qui espace les trafics.

J’ai eu dernièrement une discussion avec un pilote qui disait qu’il valait mieux regarder dehors plutôt que ses écrans. Je lui ai dit que j’avais entendu ce discours il y a 25 ans, et probablement en était-il, lors de l’arrivée des premiers GPS. Pourtant aujourd’hui, qui est-ce qui vole encore sans GPS à bord?
Alors au minimum, autant installer SafeSky sur son Smartphone ou tablette, le démarrer et mêm si on le garde en poche, on permet au moins aux autres de nous voir.

Quant à limiter ce que l’on voit, c’est déjà grandement possible avec SafeSky en utilisant les “Filtres” (via l’icône “Tour de contrôle” ne bas à gauche de l’écran d’accueil en mode carte).
Personnellement, je vole pratiquement exclusivement en mode radar. En l’air, je suis surtout intéressé de voir ce qui est autour de moi et pas à 50 km ou plus. Je limite le trafic à 2000ft d’écart avec moi en altitude, je garde la visibilité des machines au sol. En mode radar, si le trafic s’affiche parce que suffisamment proche, il sera en rouge s’il vole et en bleu s’il est au sol. On peut donc faire la différence.
Depuis chez moi, j’utilise en mode carte pour voir si un copain vole. Mais à mon avis, ce mode n’a pas trop d’utilité en vol si ce n’est de distraire le pilote de sa tâche de piloter.

Bons vols

2 Likes

Pour PB62.

Je suis certain que les concepteurs, s’ils ne le connaissent pas encore, seraient intéressés d’ajouter le trafic MLAT si on peut l’avoir. Alors ce serait sympa de les contacter en mail privé pour leur faire part de vos connaissances.

Je suis aussi intéressé, comme sans doute beaucoup d’entre nous, d’avoir un retour sur cet essais d’un récepteur 4G à 3 antennes. Quels coûts? Quelles améliorations?
Très impatient…

Merci

Bons vols

Bonjour.
J’ai bien noté votre intérêt pour le résultat des essais du répéteur LTE 4G.Je n’ai pas encore recu le matériel, mais je pense le recevoir sous 1 semaine. Je pourrai faire un compte rendu avec mesures à l’appui, et le rendrai public sur le forum.
Cordialement
Ph BINET

2 Likes

Génial!

Excellente application testée hier après-midi en vol. Elle m’a permis de voir les nombreux planeurs non visibles à la vue car trop hauts et trop fins à proximité de Temploux. Par contre, habitant près de la
base de Beauvechain j’ai fait différents essais à partir du sol: si je peux bien voir certains hélicos militaires (NH90 et autres) ainsi que les C130 via l’application, je ne vois pas les F16, ni les Marchettis qui survolent ma région. La vigilance en vol doit rester: “voir et être vu”.
Bravo aux concepteurs.

Eh oui, malheureusement, les militaires n’allument pas toujours leur transpondeur, ou du moins cryptent souvent leurs émissions.
C’est le propre des trafics militaires, c’est de voir mais ne pas être vu.

Bon vol.